Les données transmises récemment par l'ANSES montrent une baisse de l'exposition des animaux aux antibiotiques de 37% sur la période 2012-2016 pour un objectif initial de -25%. La baisse est encore plus marquée pour les antibiotiques critiques, qui font l'objet depuis 2016 de restrictions réglementaires pour leur prescription, avec -75% pour les fluoroquinolones et -81% pour les céphalosporines de dernières générations (données issues d'un communiqué de presse du ministère des solidarités et de la santé et du ministère de l'agriculture et de l'alimentation).

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquer ici.