Depuis de nombreuses années, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme (CD 63) et le GDS du Puy-de-Dôme œuvrent à la mise en place de mesures favorisant la protection sanitaire des troupeaux et la lutte organisée contre certaines maladies animales afin d’augmenter les performances économiques, sanitaires et environnementales des exploitations agricoles.

Le Cnesa (Comité national d'épidémiosurveillance en santé animale) du 17 janvier 2013 a validé l'inscription d'une nouvelle thématique au programme de travail de la Plateforme ESA (Epidémiosurveillance en Santé Animale) : l'Observatoire de la mortalité des animaux de rente (OMAR). L'objectif de cet Observatoire est d'exploiter les données de mortalité disponibles pour construire un outil susceptible d'aider les professionnels et l'administration à détecter certaines dégradations de l'état de santé du cheptel français. Dans un premier temps, le développement de cet observatoire concernera le cheptel bovin. Le Puy-de-Dôme fait partie des départements qui testeront la mise en place de cet observatoire avec une collaboration entre le GTV63, l'EDE63, le centre équarrissage et la DDPP 63.